Un toast au chutney de betterave et au criquet, ça vous tente ?

Après m’être bien renseignée sur la culture et la consommation des insectes au cours des dernières années, je suis convaincue que nous pourrions introduire dans notre alimentation certains insectes. Nous pourrions ainsi limiter nos consommations d’eau (2L d’eau pour élever 1kg d’insectes contre 1000L pour 1kg de boeuf) et nous aurions des apports en protéines et minéraux très intéressants !

Chez Incuisine, au mois d’octobre, lors d’une dégustation de chutneys, je me suis retrouvée à côté d’un éleveur d’insectes français : me voilà obligée de déguster !!!

Il y a avait des brownies au ver de farine, un cake aux olives et au criquet, et des insectes cuits à déguster comme des cacahuètes : fourmis, vers et criquets.

Mon corps à refusé catégoriquement de manger les insectes seuls (impossible de mettre la main dans le saladier), mais je dois dire que les préparations m’ont agréablement surprise.

Le brownie au chocolat et au ver de farine était vraiment délicieux. Le goût ressemblerait à un brownie traditionnel avec une note de graine de tournesol… quant à la texture, eh bien on aurait dit qu’il y avait des petits morceaux de nougatine à l’intérieur…

Pour ce qui est du cake aux olives et au criquet, je pensais que les petites bêtes étaient hachées menu menu… que nenni ! La bouchée avec le criquet n’a pas été très facile à avaler… je dois avouer que les ailes m’ont un peu chatouillé la gorge…. mais au niveau du goût par contre, c’était OK !

Quant aux fourmis, apparemment au fort goût acide, je n’ai pas goûté car elles venaient d’Asie, ce qui n’est pas très local ;o)  (mais c’était surtout une bonne excuse  !!)

Je suis contente d’avoir osé goûter ces insectes, et honnêtement, je serai prête à en mettre sous forme de farine, dans mes préparations…

quant aux insectes entiers et seuls….je ne suis pas sûre que nous soyons prêts à passer le cap’ !

NB : L’éleveur a voulu se faire un toast chutney de betterave/criquets, il a adoré !